16 mai 2006

L'arnarchie ... mon anarchie !

anarchie

Je parle a travers cet article de mon idéal auquel je " colle l'etiquette "Anarchie car c'est ,pour moi, la philosophie qui s'en rapproche le plus. N'oubliez pas qu' Anarchie n'est qu'un mot, dont la definition varie dans le coeur de chaque Anarchiste, Libertaire, Anarcho-syndicaliste ou autre. Mon but premier à travers cet article est de montrer que l'Anarchiste n'est pas forcément un terroriste ni un tueur ni même un hacker mais tous simplement une personne qui pense que tous le monde devrait avoir des droit plus que des devoirs.

La philosophie anarchiste a trop souvent été associée à la phrase " Ni dieu, Ni maitre " ou " Sans foi ni loi ", même si c'est là le propre de l'anarchie il est important de préciser que l'anarchie ne se limite pas à " une rebellion contre tout ".

En effet je pense personnellement que ces phrases pourraient aisément être remplacée par : " Tous dieu, Tous maitre de sois-même ". En effet la notion de pouvoir actuelle est le fait que ce pouvoir soit détenu par une ou plusieurs personnes, tandis que la notion de pouvoir que j'espère voir un jour est celle de détenir chacun son propre pouvoir sur sois-même.

Bien trop souvent assimilé à un terroriste l'anarchiste ne cherche cependant que la liberté, l'égalité et la fraternité pour tous. Cet idéal d'un mode sans violence par ce que tolérant et libre a trop souvent été comparé à un ideal fasciste.

Cependant il ne s'agit pas de sortir de chez sois et de tuer à tous vas ou de faire exploser diverses bombes un peu partout sous prétexte d'anarchisme. Si l'anarchie arriveras bien par la violence se serra celle d'un peuple en colère et non d'un groupe de fanatiques, la violence ne viendras qu'en cas d'ultime recourt lorsque toute les autre possibilités auront échoué ( ce qui est loin d'être le cas ). ... Rappelez vous que non seulement la violence ne fait pas partie de la philosophie anarchiste mais qu'en plus elle lui fait du tort.
La police ( et autres "forces de l'ordre" ), vous la connaissez et généralement vous ne l'aimez pas plus que moi :) Les plus grands reproches que l'on pourrais faire à ces "forces" sont la repression et la violence. Toutefois je pense qu'il ne faut pas confondre la fonction et l'Homme, la police et le policier (par exemple ). Je pense que haïr un Homme pour son métier serait comme haïr un Homme pour sa couleur, son sexe, sa religion etc...et la tolérance même est à la base de ma philosophie. Loin de moi l'idée de défendre les bavures et autres actes inadmissibles règuliérement commis par les policiers ( et autres ) mais je me raccroche à l'experience et à ma philosophie pour penser que les abrutis qui commettent ces actes ne sont pas représentatif du "personnel" des forces de l'ordre, et que autant que les jeunes de banlieue ne sont pas des sauvageons, les anarchistes pas des terroristes, les artistes pas des fous, les policiers ne sont pas des meurtriers. LA POLICE est meurtrière, est en tant qu'anarchiste je hais toute toutes ces "forces de l'ordres" (les métiers pas les hommes), ces forces de repression et de violence, ce coups de fouet qui s'abat sur l'esclave qui refuse d'obéir à ses maitres. Elle asservit l'homme en le liguant contre lui même, a mon avis les policiers, militaires, gendarmes et autres sont autant les victimes que les bourreaux de cette société, il devront choisir leur camps d'eux même lorsque l'anarchie viendras .

L'anarchisme est une utopie, une forme de vie et de société que je qualifierait d'ideal. En effet qui ne rêve pas d'un monde où tout le monde s'entendrait avec tout le monde ? Un monde où il n'y aurait de riche ni de pauvres, de blancs, ni de noirs, de supérieur ou d'inférieur, juste des humains, véritablement libres et égaux ? Je persiste à croire que ce n'est pas par ce que l'utopie est imaginaire et qu'elle n'a jamais ( et encore ... ) été appliquée, qu'elle est impossible !! Nous avons tous, ou avons eu, des idéaux. Bien souvent ces idéaux ont disparu au fil des temps et on appelle cela (et c'est bien triste ) de la maturité ... En clair : rêver d'un monde meilleur fait partie du domaine des délires de jeunesse ! Et bien si tel est vraiment le cas je ne saurait que vous conseiller de redevenir jeune ! En ce qui me concerne j'ai des idéaux ( est-ce par ce que je suis jeune ? ) et je ferais tout pour les voir devenir réalité. Ce n'est pas par ce que l'on rentre dans le monde du travail ( esclavage ), et que l'on est obligé de suivre les règles de la société sous peine d'être marginalisé, que l'on ne doit pas conserver ses idéaux et oeuvrer de tout son possible pour les voir appliqués . Quand je pense que les jeunes de Mai 68 sont devenus ceux-là même qui demandent plus de lois, plus de repression, ceux là qui crachent sur la jeunesse d'aujourd'huis, sur leur culture musicale ( quelle qu'elle soit ) sur leur moyen d'expression, je ne peux qu'en être écoeuré. A croire que non seulement cette société a su les faire taire mais, en plus , a réussi à en faire des alliés.... Rappelez vous le temps où vous descendiez dans la rue pour vos droits, le temps où vous n'hésitiez pas à hausser le ton pour votre liberté....le temps où vous aviez des idéaux....

Une hiérarchie, de part sa définition, inclue qu'une personne est supérieure à l'autre. Comment parler d'égalité dans un tel cas ? A partir du moment où une personne se situe " au dessus " d'une autre aucune égalité ne peut être appliquée, et ce quel que soit le domaine hiérarchisé. Une hiérarchie entraîne forcément des riches et des pauvres, des "acceptés" et des marginaux, des ordonnateurs et des exécuteurs, des supérieurs et des inférieurs.... La hiérarchie est la loi des maitres et elle s'applique au dépends des esclaves ! Notre société est basée sur ce type d'organisation, et cela est fort dommage, car il ne faut surtout pas confondre hiérarchie et organisation. En effet ( encore une fois ) ce n'est pas par ce que la hiérarchisation est l'organisation des sociétés dites " civilisées " quelle est la seule possible. La hiérarchie entraîne obligatoirement une notion de pouvoir exercé sur celui qui est plus bas sur l'échelle de cette pyramide, et toute notion de pouvoir exercé sur une personne est une atteinte à la liberté de cette personne. Croyez vous vraiment que la société ait changé radicalement entre la monarchie et la " démocratie "? La révolution n'a profité qu'a ceux qui l'ont menée, la seule différence est que nous avons maintenant plusieurs maitres au lieu de n'en avoir qu'un ! Tant que la société seras basé sur une organisation hiérarchisé il n'y auras pas de veritable liberté pour le peuple, car celui ci restera sous les ordres de ses maitres ( quel qu'en soit le nombre ), sous les lois que ces maitres créent sans vous demander votre avis, ces lois qui sont faites pour eux, et contre vous dans le seul but de.....vous asservir et ainsi augmenter leur pouvoir, rendre plus solide cette hiérarchie qui vous rabaisse au rang de " toutou a son maimaitre" !!

Posté par NaMmA à 11:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur L'arnarchie ... mon anarchie !

    he vi manamma on est des vrais gosses, puerils (poil au nombril)et affranchis corp et ame car libre a nous de nous montrer tels que nous somment...c'est une facette de "l'annarchie"...(poil au zizie)
    i m'semble que j'ai deja lu ton memo ca m'est revenu (poil au)quand j'me suis dit "titoune version fille"(le poil me titille)car la namma est au titoune ce que le titoune est a namma...non?! quoi? c'est d'ou tu viens quoi? ose dire quoi encore une fois... vas y dis quoi!!! pis moi j'arrete la pasque j'part en(poil aux couilles!)

    Posté par titoune, 16 mai 2006 à 12:07 | | Répondre
Nouveau commentaire